40941E77-ED13-4E2C-8AAC-433DD8DC1990-45718-00001F80C97B08EA.jpg
IMG_5575_jpg.jpg

JEANS SELVEDGE

Pourquoi tisser sur métier à navette donne des jeans de meilleure qualité ?

Les jeans tissés sur métiers à navette sont appelés "Selvedge" (lisière), en raison du fil de trame qui fait des allers retours sans jamais être coupés.

Cette boucle en bord de tissu permet une tension importante dans la toile de jeans, une densité de fil / cm supérieure, et donc une solidité finale incomparable. 

A l'inverse, les métiers à tisser modernes (à lances, ou jet d'air), envoient des sections de trame qui sont coupées à chaque insertion. 

La contrepartie du tissage sur métier navettes, c'est la lenteur : la vitesse des navettes est de 3 à 10 fois inférieure aux métiers modernes. L'autonomie du métier est aussi une préoccupation, les manipulations humaines sont nombreuses. 

Tisser sur métier à navette répond donc d'une philosophie artisanale de qualité !

warp-and-weft-6.jpg.webp

CHAINE ET TRAME

Chaine (eng. warp) : fil qui traverse le métier et est levé par les cadres.

Trame (eng. weft) : Fil contenu dans la navette et qui vient se tramer entre les fils de chaine. 

Pour les jeans, le fil de chaine est principalement bleu, et le fil de trame blanc. 

04AAFBF4-6651-4FC6-A139-8D843638289A-45718-00001F80D7D88CA7.jpg

LES NAVETTES

Les navettes glissent le long du 'battant', déroulant le fil de trame. A l'intérieur de la navette est insérée la canette qui est embobinée du fil de trame.
Les navettes sont traditionnellement en bois pour un frottement optimal sur le battant. 
Un système de tension en fin de navette permet de dérouler le fil de trame de façon continue.

IMG_6633.jpeg

CHANGEMENT DE NAVETTES

L'immense majorité des métiers à tisser à navette encore en service sont presque entièrement mécaniques. 

Cependant, l'ingénierie avec laquelle ils sont conçus est remarquable, et leur permet de disposer de systèmes d'automatisation pointus. Parmi eux, le système de changement de canettes. Selon la grosseur du fil de trame, une canette dure d'1 à 3 minutes. Quand elle est presque vide, le métier le détecte et enclenche le barillet de canettes. Un marteau vient frapper sur la canette contenue dans le barillet qui vient chasser celle en place dans la navette. 

D'autres systèmes sont à mentionner : les 'butoirs' qui évitent de casser la navette (ou le peigne) quand celle ci ne traverse pas correctement le battant, les détecteurs de fil de trame ou de chaine cassés, qui arrêtent automatiquement le métier.