top of page

L'âge d'or du chanvre


Le chanvre serait l'une des premières plantes domestiquées par l’homme. Selon les découvertes archéologiques, elle a été apprivoisée pendant le Néolithique (environ 10 000 ans avant J.C ). Le chanvre est originaire d’Asie centrale, et a été cultivé pour ses fonctions médicinales, nourrissantes et sa fibre résistante. Entre le néolithique et le 17ème siècle, les commerces intercontinentaux, la colonisation et les mouvements démographiques ont accru son utilisation. Au 9ème siècle, Charlemagne a reconnu son potentiel économique. Sous ses ordres, la France a donc produit ses propres cultures de chanvre. Ce n'est qu'entre le 17ème et le 18ème siècle que le chanvre est réellement à sont apogée.


Planche sur le chanvre du botaniste Leonhart Fuchs en 1543

L'essor


  • Les commerces et la colonisation ne sont pas les seules raisons de sa popularité. La fibre textile du chanvre est particulièrement résistante. À l'époque, lle était principalement utilisée dans la marine, l’habillement, et la papeterie.

  • L’utilisation de la fibre textile se concentrait sur les voiles de navires, les cordages, les câbles, ou encore les échelles, et l’habillement. Les égyptiens et les grecs s’habillaient avec des vêtements en fibres de chanvre ! Ses avantages sont multiples ; c’est un fil solide, imputrescible et ne brûle pas les mains.

  • Son utilisation revêtait aussi un caractère stratégique : entre le 17ème & 18ème siècle, les puissances mondiales empruntèrent plusieurs passages stratégiques avec leurs navires, et l’acquisition de chanvre était primordiale.

  • Le 17ème siècle a marqué l’apogée de la culture du Chanvre avec sa popularité mondiale. En France, sa culture comptait 176 00 hectares à la fin du 18ème siècle.


XIXème siècle : le déclin



  • Avec les révolutions industrielles, les innovations et l'apprivoisement d'autres fibres naturelles comme le coton et les fibres synthétiques (nylon), le chanvre est menacé. À partir du 19ème siècle, le déclin de son succès est immédiat ; on compte seulement 96 000 hectares de culture fin 19ème en France.

  • La production d’autres fibres ont un avenir prometteur, sont moins chères, et beaucoup plus faciles à utiliser. Les puissances mondiales reconnaissent le potentiel de ces nouvelles fibres, et décident donc de mettre en avant ce marché.

  • Plusieurs techniques sont mises en place. La plus connue est la campagne de diabolisation du chanvre : les commerciaux ont parlé du danger du chanvre, en faisant l’amalgame entre le cannabis aux effets psychotropes et la culture industrielle du chanvre à moins de 0.2% de THC. Si jamais ces campagnes vous intéresse, voici un exemple sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=33xVKlq4qf4 . Ces anciennes campagnes ont renforcé les aprioris sur le chanvre. Des taxes sur le chanvre on aussi été mises en place afin de pouvoir laisser places aux autres fibres textiles.


Re-transition?


  • Comme nous l’avons mentionné dans d’autres articles, les nouvelles fibres survenues à partir du 19ème siècle sont dévastatrices pour l'environnement.

  • Avec la popularité et la nécessité de préserver l’environnement, une re-transition écologique se met en place. Le chanvre est de moins en moins stigmatisé en fonction des pays, et ses bienfaits et avantages ont reconquis les coeurs de plusieurs individus.

21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page